Dans le cadre de la stratégie interministérielle dédiée au Bien Vieillir, le gouvernement français a annoncé l’allocation de 1,5 milliard d’euros sur trois ans pour financer MaPrimeAdapt’, une nouvelle aide visant à améliorer et adapter le logement des personnes âgées en perte d’autonomie et de mobilité. L’aide peut être demandée à partir du 1er janvier 2024. Plusieurs travaux sont éligibles, tels que l’achat d’appareils adaptés, la rénovation énergétique ou encore la réalisation de diagnostic autonomie habitat. Découvrez les conditions pour en bénéficier, ainsi que les différentes aides associées.

Les conditions pour bénéficier de MaPrimeAdapt’

  • Etre âgé de 70 ans ou plus, ou avoir entre 60 et 69 ans sous certaines conditions (taux de handicap supérieur à 50% ou percevoir l’Allocation Adulte Handicapé).
  • Être propriétaire occupant ou locataire ayant informé son propriétaire de l’intention de réaliser des travaux d’adaptation.
  • Avoir des revenus compris dans la catégorie des ressources modestes ou très modestes.

Montant de l’aide

L’aide couvre jusqu’à 70% des coûts des travaux pour les ménages dont le revenu annuel est inférieur à 20 593 euros, avec un montant maximum de 5 600 euros. Pour les revenus annuels compris entre 20 593 et 25 000 euros, l’aide est plafonnée à 4 000 euros.

Les travaux éligibles

MaPrimeAdapt’ finance différents types de travaux d’adaptation pour améliorer le confort et la sécurité des logements en cas de perte d’autonomie. Parmi eux :

  • L’installation de dispositifs adaptés, comme un monte-escalier ou des barres d’appui;
  • Le remplacement d’une baignoire par une douche à l’italienne;
  • L’élargissement des portes pour faciliter le passage d’un fauteuil roulant;
  • L’aménagement des surfaces et la mise en place d’un accès direct au logement.

Les travaux sont adaptés en fonction des besoins spécifiques identifiés lors du diagnostic autonomie habitat.

Aides associées à MaPrimeAdapt’

Outre MaPrimeAdapt’, plusieurs aides peuvent être sollicitées pour soutenir votre projet :

  1. MaPrimeRénov’ : destinée à encourager la rénovation énergétique, cette aide est accessible à tous les ménages français.
  2. Les Certificats d’Economies d’Energie (CEE) : ce dispositif oblige les fournisseurs d’énergie à financer des travaux de rénovation énergétique pour certains ménages
  3. Le programme MaPrimeRénov’ Sérénité : il finance des travaux de rénovation énergétique globale.
  4. L’éco-prêt à taux zéro : ce prêt sans intérêts permet de financer des travaux d’amélioration énergétique dans votre logement.

Des aides spécifiques pour les personnes âgées ou handicapées

Pour encourager les propriétaires âgés à rester plus longtemps dans leur logement, certaines aides sont dédiées aux personnes en perte d’autonomie :

  • L’aide Habiter facile de l’Anah;
  • Les conseils et financements proposés par certaines caisses de retraite;
  • Le prêt amélioration de la CAF pour les allocataires percevant des prestations familiales;
  • Le crédit d’impôt pour l’accessibilité et l’adaptation du logement en cas de réalisation de travaux relatifs à la perte d’autonomie ou au handicap.

Ainsi, MaPrimeAdapt’ offre un soutien financier significatif pour adapter le logement des personnes âgées, contribuant à améliorer leur qualité de vie et leur sécurité. Grâce à cette aide, près de 600 000 logements devraient être adaptés dans les prochaines années.